Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > juin > 19

Les flammes du capitalisme

19 juin 2017 Brève Monde

La tour Grenfell de Londres de 24 étages qui a pris feu mercredi 14 juin, est un immeuble de logements sociaux au milieu d’un quartier aisé. Le bilan ne cesse d’augmenter, il était lundi 19 juin de 79 morts ou disparus.

Les habitants de la tour avaient déjà signalé les manquements aux normes de sécurité, en termes d’issues de secours, d’extincteurs et d’alarmes incendies dans un immeuble délaissé.

Dans une rénovation achevée en 2016, c’était les panneaux d’isolation à bas prix mais moins résistants aux flammes qui ont été choisis. Ces panneaux n’auraient pas été autorisés dans plusieurs pays comme les États-Unis pour des immeubles aussi élevés.

Les habitants de la tour ont déjà exprimé leur colère dans la mairie du quartier, en criant « pas de justice, pas de paix ». Et devant l’évidence, le maire de Londres a dû reconnaître que ce drame aurait pu être évité.

Même dans un pays riche comme la Grande-Bretagne, le capitalisme sème toujours la mort dans la population pauvre.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article