Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 22

Algérie : un lanceur d’alerte placé en garde à vue

22 février 2022 Brève Monde

Sans doute pour célébrer à leur façon le troisième anniversaire du Hirak, ce vaste mouvement populaire qui débuta le 22 février 2019 et empêcha le défunt président Bouteflika de briguer un cinquième mandat, les autorités algériennes ont fait arrêter Zakaria Hannache, dit Zaki, un lanceur d’alerte et un défenseur des droits humains, figure très populaire de la contestation. Une pétition, signée par les principales figures de l’opposition, a aussitôt circulé pour demander sa libération en rappelant en outre qu’« à ce jour, plus de 300 personnes sont arbitrairement détenues. Un climat de terreur pèse sur les militants et les citoyens investis dans le mouvement populaire dont les droits et les libertés les plus fondamentales sont menacés ». Solidarité avec le peuple et les prisonniers politiques algériens.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article