Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > juillet > 10

600 patates : avec ou sans vergogne ?

10 juillet 2017 Brève Entreprises

Belles, belles ces nouvelles lignes grande vitesse Paris-Rennes et Paris-Bordeaux, surtout pour les grands du BTP Eiffage et Vinci qui ont gagné le pactole grâce aux travaux et désormais grâce aux loyers qu’ils vont empocher tous les mois !

Sacrément bons aussi, les petits fours, le grand vin, le champagne et le caviar à déguster lors de l’inauguration fastueuse de ces lignes… Six millions d’euros pour cette petite sauterie alors qu’en même temps, la direction de la SNCF impose le gel des salaires des cheminots pour la troisième année consécutive. La direction de l’entreprise publique est tellement sans gêne que, même Macron et ses ministres, invités en grande pompe pour le luxueux évènement, se sont dits mal à l’aise.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article