Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > juillet > 10

Ni responsables ni coupables

10 juillet 2017 Brève Société

Le parquet de Paris vient de demander l’arrêt de l’instruction pour une vingtaine de dossiers concernant des victimes de l’amiante. Le prétexte : le fait qu’on ne puisse pas dater avec précision le moment où le salarié, exposé des années à l’amiante, a été intoxiqué. Sachant que l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) estime qu’en 2025 le nombre total de victimes atteindra les 100 000, voilà qui équivaut à un véritable permis de tuer, et qui montre de quel côté se place la justice, celui des entreprises mises en cause, comme Eternit, producteur numéro un d’amiante-ciment.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article