Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > novembre > 23

Zemmour veut piquer le titre de « candidat des riches » à Macron

23 novembre 2021 Brève Politique

Interviewé sur FranceInfo le 22 novembre, Éric Zemmour a jugé « confiscatoire » la réforme faite par Macron en 2018 lorsque l’actuel chef de l’État avait supprimé l’impôt sur la fortune en ne conservant qu’un impôt pas bien méchant sur la fortune immobilière (IFI) qui ne se déclenche qu’à partir 1,3 million d’euros de fortune, avec une décote de 30 % pour la résidence principale. Pour le polémiste d’extrême droite, posséder un bien qui coûte 1,3 million d’euros soit « un appartement de 100 m2 à Paris, ce n’est pas ce qu’on appelle les riches ». D’où sa proposition d’exclure la résidence principale de l’IFI. Rappelons qu’en 2020, seuls 143 000 ménages (soit un peu moins de 5 % des 30 millions que compte le pays) ont payé l’IFI : ce sont donc les plus fortunés que Zemmour ne trouve pourtant pas vraiment riches, mais odieusement persécutés, pénalisés et opprimés.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Mots-clés