Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > avril > 10

Vérité pour Amadou !

10 avril 2017 Brève Société

En mars 2015, Amadou Koumé, 33 ans, décédait dans un commissariat parisien, après son interpellation par la police. Des manifestations avaient eu lieu pour réclamer la vérité sur cette mort suspecte, mais l’affaire avait été classée sans suite.

Après un combat acharné mené par la compagne de la victime, deux ans après les faits, un policier de la BAC a été mis en examen pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner ».

Les insultes, les violences policières sont fréquentes contre les plus pauvres, plus particulièrement quand ils sont jeunes et d’origine immigrée. Face à de tels actes, l’impunité de la police est souvent la règle. Et de la simple « mise en examen » deux ans après les faits à une éventuelle condamnation, il y a encore du chemin. Quant à changer les mœurs de la police, c’est une autre affaire.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article