Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > octobre > 16

Un scandale de plus : cette fois c’est Kobe Steel

16 octobre 2017 Brève Monde

Le sidérurgiste japonais Kobe Steel, qui fournit de nombreuses entreprises en acier, cuivre ou aluminium, a reconnu avoir trompé ses clients depuis au moins dix ans. Ainsi ont été vendus des métaux aux propriétés enjolivées sur le papier à des fabricants de microprocesseurs, voitures, trains, avions, etc.

Un scandale qui rappelle celui de la forge du Creusot, propriété d’Areva, mais aussi le Dieselgate, où les paramètres des contrôles avaient été trafiqués par les constructeurs.

Ces scandales ne sont qu’une conséquence normale du système capitaliste, de sa recherche du profit maximum protégée par son fameux « secret commercial ».

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article