Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 1er

Un banquier discret

1er août 2021 Brève Monde

La BNP-Paribas vient d’être mise en examen pour blanchiment d’argent, corruption et détournement de fonds publics. Cette banque, la plus grande d’Europe, recevait les fonds de la famille Bongo, qui règne sur le Gabon, au travers de la banque gabonaise BGFI, liée d’ailleurs à Paribas. Ces fonds servaient ensuite aux Bongo à acquérir des biens immobiliers, tels que des hôtels particuliers dans les quartiers parisiens les plus huppés et des villas sur la Côte d’Azur. Ils en avaient acheté pour 35 millions d’euros, du moins d’après les comptes révélés par l’enquête, car on ignore si d’autres fonds n’ont pas transité par d’autres établissements. Le Gabon est, rappelons-le, le fief de Total (anciennement Elf), géant pétrolier qui ne lésine pas sur les pourboires de ses hommes de paille.

Pour sa défense, le directeur de la BNP-Paribas a affirmé que sa banque ignorait l’origine des fonds. Sans doute ses patrons pensaient-ils que les Bongo avaient gagné ces sommes à la sueur de leur front.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article