Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juillet > 11

Uber Files : un parfum de pourriture

11 juillet 2022 Brève Politique

Emmanuel Macron rime avec pognon, personne n’en sera surpris. L’argent pour les riches, un Robin des Bois à l’envers pour résumer. Alors, les révélations du consortium de journalistes exposant la complicité directe du ministre de l’Économie de 2014-2016, Macron Emmanuel, avec la firme de gangsters Uber n’étonneront que les lapins de trois semaines. Mais joli palmarès quand même : SMS direct avec le patron pour avoir des instructions, blocage de perquisitions contre Uber, passage en douce d’amendements écrits par la firme aux députés pour casser le droit du travail, et mille autres attentions qui puent le fric. Il y a même une liste d’économistes payés directement pour célébrer Uber et cacher ses méfaits.

Le tout dans le dos du reste du gouvernement : la classe.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article