Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juin > 10

Tunisie : une magistrate limogée pour… test de virginité non conforme

10 juin 2022 Brève Monde

Le ton monte dans le pays entre les magistrats et le président Kaïs Saïed depuis que ce dernier a ordonné le limogeage de 57 juges en les accusant de corruption et d’entrave aux enquêtes. Alors que les magistrats sont toujours en grève, la société civile s’est jointe au mouvement pour une manifestation devant le tribunal de Tunis, destinée à dénoncer le traitement particulier infligé à deux magistrates accusées « d’outrage aux bonnes mœurs ». Un examen médical du test de virginité de l’une des deux a été publié sur les réseaux sociaux à l’instigation sans doute du pouvoir. Ce qui a fait dire à la militante féministe et avocate Bochra Bel Haj Hmida : « C’est scandaleux, et ça dénote même pas seulement de l’absence d’éthique mais de l’absence même d’humanisme. » Pour Oumayma Mehdi, de l’association Legal Agenda, il faut se mobiliser : « Kaïs Saïed ne va pas s’arrêter là. Demain avec la nouvelle Constitution, ça sera le tour des médias, le tour des journalistes, de la société civile… » La grève doit se poursuivre jusqu’à vendredi, mais le bras de fer avec le président risque de durer bien au-delà.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article