Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juillet > 25

Tunisie : manifestation contre Saïed

25 juillet 2022 Brève Monde

Vendredi dernier, à Tunis sur l’avenue Habib Bourguiba, la manifestation à l’appel de plusieurs organisations et coalition de gauche [1] dénonçant le projet de constitution de Kaïs Saïed s’est vu violemment réprimer par la police. Rassemblés devant le théâtre municipal, plus de 300 manifestants se sont avancées vers le ministère de l’Intérieur brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « nous commençons à être affamés, nous allons manger ta constitution » ou encore « il n’y a plus d’huile, il n’y a plus de sucre, mais il y a un trône pour que tu t’assois dessus », dénonçant Kaïs Saïed comme les régimes de Ben Ali et Bourguiba, cherchant lui aussi à asseoir son pouvoir en « institutionnalisant la dictature ». Trois jours avant le référendum les manifestants et la gauche dont le Parti des travailleurs (ancien Parti communiste des ouvriers de Tunisie) ont appelé à « un boycott actif du référendum, mascarade qui n’a d’autre objectif que de plébisciter le nouveau bey de Tunisie, et son nouveau dictateur qui cherche à tout anéantir pour satisfaire ses passions et ses fibres populistes et de droite » [2].


[1Courant démocrate, Parti républicain (Al Jomhouri), Pôle démocratique moderniste, Forum démocratique pour le travail et les libertés (Ettakatol), Parti des travailleurs.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article