Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 2

Tunisie : arrestations de trois députés

2 août 2021 Brève Monde

Une semaine après s’être octroyé les pleins pouvoirs, avoir limogé le Premier ministre et gelé les travaux du Parlement, le président tunisien Kais Saïed a fait arrêter deux députés du mouvement islamo-nationaliste Al-Karama, Maher Zid et Mohamed Affes, qui lui étaient hostiles et l’avaient traité publiquement de « dictateur ». Il a également levé l’immunité parlementaire de tous les députés et limogé le directeur de la télévision nationale. La présidence a tenu à préciser qu’en ce qui concerne les deux parlementaires ils étaient « en détention provisoire » et faisaient l’objet « d’une enquête de la justice militaire » suite à une altercation que les aurait opposés à des agents de la police des frontières… en mars dernier. Deux jours auparavant un député indépendant, Yassine Ayari, qui dénonçait lui aussi « un coup d’État militaire » avait été arrêté en application d’une condamnation à deux mois de prison, prononcée… fin 2018, pour avoir critiqué l’armée.

En conclusion défense de dire que Kais Saïed est un dictateur même si, au fond, on n’en pense pas moins.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article