Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juillet > 22

Tunisie : Amnesty International demande la libération d’un journaliste

22 juillet 2022 Brève Monde

Le journaliste tunisien Salah Attia, arrêté le 11 juin dernier et emprisonné dès le lendemain en raison de ses déclarations à la chaîne Al-Jazeera, va être jugé le 26 juillet par un tribunal militaire, dénonce Amnesty International. Cette arrestation fait suite à une déclaration qu’il avait faite sur la chaîne de télévision dans laquelle il affirmait que l’armée avait refusé d’obéir aux ordres présidentiels de fermer le siège de l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT). Il a refusé de révéler ses sources. Accusé d’atteinte à la sûreté de l’État, il est actuellement détenu à la prison de Mornaguia à Tunis. Il est le deuxième journaliste à être poursuivi devant un tribunal militaire depuis le coup d’état constitutionnel du président Kaïs Saïed il y a un an. Amnesty a demandé sa libération.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article