Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > octobre > 9

Trump défend la liberté… d’opprimer les femmes

9 octobre 2017 Brève

Aux USA, après les coupes d’aides publiques aux cliniques pratiquant des IVG, les Républicains poursuivent leur offensive contre les droits les plus élémentaires des femmes.

Leurs représentants au Congrès viennent de proposer une loi qui condamnerait jusqu’à 5 ans de prison des médecins pratiquant certains types d’avortement. Et l’administration Trump a supprimé une disposition de l’Obamacare qui obligeait les entreprises à souscrire une mutuelle prenant en charge les moyens de contraception. Trump a légitimé ce choix au nom de la « liberté religieuse » des patrons, plus importante à ses yeux que le droit des femmes à disposer de leur corps !

En octobre 2016 en Pologne, la mobilisation des femmes avait permis de faire reculer le gouvernement qui souhaitait durcir encore une loi déjà restrictive sur l’avortement. Trump à son tour pourrait tomber sur un os.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article