Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2015 > septembre > 21

Transports : la grande braderie

21 septembre 2015 Brève

Ce mois-ci la SNCF se met à concurrencer elle-même ses propres trains avec l’ouverture de 130 lignes de bus low-cost. Quant à l’entreprise leader du covoiturage payant, BlaBlaCar, elle vient de récupérer 177 millions d’euros de la part de divers investisseurs. Une véritable réussite pour ce réseau de covoiturage payant et pour les compagnies de bus low-cost, qui prolifèrent sur fond de dégradations permanentes des services de train.

Bus low-cost et covoiturages ne présentent des tarifs plus concurrentiels qu’en apparence, puisque ce sont les contribuables qui payent l’essentiel des infrastructures (routes et autoroutes, même payantes). En fait, c’est une véritable régression qui s’organise car les transports routiers sont plus polluants, plus lents, moins réguliers et coûtent plus cher à la collectivité que le train.

Un véritable gâchis au profit d’un business du transport de plus en plus lucratif !

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article