Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mars > 18

Transmanche : licenciements secs de 800 marins de P&O Ferries

18 mars 2022 Brève Entreprises

La compagnie P&O Ferries, qui assure notamment des liaisons maritimes régulières entre la France et le Royaume-Uni, a annoncé la suspension de son trafic et le licenciement sans préavis ni négociations de 800 marins, tous de nationalité britannique, sur les 3 000 salariés qu’elle emploie. Ces marins seront remplacés par une centaine d’autres, de nationalité colombienne, et par une quarantaine d’intérimaires qui toucheront des salaires très inférieurs à ceux des licenciés. Ce qui, selon la direction elle-même, devrait lui permettre de réduire à terme de près de 50 % sa masse salariale et de « rentabiliser » l’entreprise. Certains ferries ont été occupés par des équipages en colère alors que d’autres sont bloqués dans des ports britanniques. Rappelons que DP World, le groupe propriétaire de P&O, est un des plus grands opérateurs portuaires au monde. Détenu par un fonds souverain basé à Dubaï, il a réalisé l’an dernier plus de 1,2 milliard d’euros de bénéfices, en hausse de 25 % sur l’année précédente. Le cynisme patronal n’a pas de limite.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article