Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2019 > septembre > 30

Thomas Cook : de la gabegie à la catastrophe sociale

30 septembre 2019 Brève Entreprises

Ce ne sont pas moins de 22 000 salariés qui vont faire les frais de la faillite de l’organisateur de voyage britannique. Endettée, l’entreprise n’était plus intéressante pour ses créanciers qui réclamaient plus de 200 millions de livres sterling.

La concurrence acharnée de la jungle capitaliste et la voracité des dirigeants de l’entreprise auront eu raison de la plus ancienne compagnie touristique du monde. Dans cet univers de requins, les dirigeants naviguaient à vue, aveuglés par leur avidité. En 2017, Peter Frankhauser, le PDG de l’entreprise, avait souhaité augmenter son salaire de 225 %…

Quand les capitalistes se sabordent, ce sont les travailleurs qu’on débarque en premier.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article