Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > avril > 13

Tavares ne connait pas les fins de mois difficiles

13 avril 2022 Brève Entreprises

Carlos Tavares, le directeur général de Stellantis, groupe né de la fusion entre PSA et Fiat Chrysler Automobiles, a touché 66 millions d’euros de rémunération en 2021. Il a bénéficié d’un fixe de 2 millions d’euros, d’une rémunération variable de 7,5 millions d’euros et aussi de 32 millions d’euros de titres dans le cadre d’un Incentives Long Terme (plan d’intéressement à long terme) et de 25 millions de rémunération en numéraire. Quant aux salariés de Stellantis ils se battent pour avoir des augmentations décentes et contre les plans de réorganisation du travail « à la carte ». Mais pas question pour Tavares de faire droit à ces revendications élémentaires : peut-être pense-t-il qu’elles seraient somptuaires et menaceraient les finances de Stellantis…

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article