Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2019 > septembre > 16

Steve : nouveau rapport, nouvelle arnaque

16 septembre 2019 Brève Politique

Vendredi dernier, Castaner a rendu public le rapport de l’Inspection générale de l’administration sur la descente policière qui avait abouti à la mort de Steve le soir de la fête de la musique à Nantes. Pour résumer : la préfecture aurait eu raison, l’intervention de la police serait justifiée, personne ne pourrait établir de lien à l’heure actuelle entre l’intervention de police et la chute de Steve dans la Loire. Seul mis en cause, le commandant de l’unité, soupçonné de zèle, a été muté à Bordeaux le temps de l’enquête judiciaire et interdit de mission de « maintien de l’ordre ». Le ministère de l’Intérieur tient son lampiste et continue à chanter les louanges de son appareil policier en toutes circonstances, dans les manifestations Gilets Jaunes comme à Nantes ce soir-là.

Un élément nouveau révélé par le Canard Enchaîné pourrait cependant écorner un peu plus la version gouvernementale : le téléphone portable de Steve a émis un dernier signal sur une borne à 4h33, soit treize minutes après le début de l’intervention de police. Jusque-là le ministère de l’Intérieur insinuait que le jeune homme aurait pu tomber dans la Loire avant le déluge de gaz et de coups de matraques.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article