Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > décembre > 27

Soudan : le viol comme arme de répression

27 décembre 2021 Brève Monde

Plus d’un millier de Soudanaises se sont rassemblées à Khartoum pour dénoncer les agressions sexuelles commises par les forces de sécurité lors des manifestations organisées à l’occasion du troisième anniversaire du renversement du dictateur Omar el-Bechir et pour protester contre le putsch militaire du 25 octobre dernier. Selon l’ONU, au moins treize femmes ont été victimes de viols ou de viols collectifs. Lors d’un point de presse, une porte-parole du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme a ajouté : « Notre bureau conjoint des droits de l’homme au Soudan a également reçu des allégations de harcèlement sexuel par les forces de sécurité à l’encontre de femmes qui tentaient de fuir la zone autour du palais présidentiel dans la soirée du 19 décembre 2021. » Enfin, selon des informations recueillies par France 24, des hommes auraient également été violés pendant ces événements, au cours desquels deux manifestants sont morts et environ 300 autres ont été blessés.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article