Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 3

Russie : le Kremlin dénonce « l’ingérence électorale » d’Apple et Google

3 septembre 2021 Brève Monde

Aux ordres de Poutine, le Roskomnadzor, le service de l’État chargé de gendarmer les télécoms, a estimé jeudi que le refus des géants américains de l’Internet Apple et Google de supprimer les comptes de l’opposant Alexeï Navalny pouvait s’apparenter à une « ingérence électorale ». En vue des élections législatives, qui vont se tenir dans trois semaines en Russie, le maître du Kremlin a non seulement fait emprisonner une bonne partie de ses opposants – dont Navalny lui-même – ou les a contraints à l’exil, mais il a fait également interdire par les tribunaux le droit des opposants à se présenter sous des prétextes divers et variés : blanchiment, fraude fiscale, pornographie, agent de l’étranger, extrémisme, etc. Le Roskomnadzor a prévenu dans un communiqué que « l’organisation ou la participation à des organisations extrémistes interdites en Russie peuvent être passibles de poursuites pénales et être considérées comme une ingérence électorale ». Et, lors de son briefing hebdomadaire, la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a qualifié l’attitude de Google et Apple d’« inacceptable à l’aune des processus électoraux en cours ».

En fait il ne viendrait jamais à l’idée à Poutine, qui comme chacun sait a une attitude irréprochable « à l’aune des processus électoraux en cours », de pratiquer l’ingérence électorale. On comprend d’autant mieux sa légitime indignation à l’égard de l’attitude scandaleuse de Google et d’Apple.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article