Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 28

Russie : langue de bois et censure militaire

28 février 2022 Brève Monde

Le Roskomnadzor, l’organe russe de régulation des médias, a adressé des instructions impératives aux entreprises de presse de tout le pays. Toute mention d’une « invasion », d’une « offensive » ou d’une « guerre » en Ukraine, voire l’évocation de tirs sur des villes ukrainiennes ou de civils tués par les militaires russes, seront passibles de sanctions lourdes, allant de fortes amendes à des « restrictions d’accès ». Les seules informations tolérées par le Kremlin seront celles « recueillies auprès des sources officielles russes ». Il n’y a donc pas de guerre en Ukraine mais « une opération spéciale connectée à la situation dans les républiques populaires de Lougansk et de Donetsk ». Une novlangue comme celle imaginée par George Orwell dans son célèbre roman, 1984. Ce qui a fait dire à Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières, que la population russe est « coupée du monde, du point de vue de l’information ».

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article