Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mars > 2

Russie : TotalEnergies ne confond pas business et principes

2 mars 2022 Brève Entreprises

Alors que les groupes pétroliers comme le britannique BP, l’anglo-néerlandais Shell ou le norvégien Equinor, ont été contraints de cesser leurs activités en Russie sur pression de leur gouvernement, TotalEnergies, qui bat pavillon tricolore, a décidé de rester… du moins pour l’instant. Il a reçu le soutien du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, qui a tenu à souligner que les sanctions ne concernaient pas actuellement le domaine énergétique. Le groupe français détient près de 20 % de l’entreprise privée russe Novatek, fondée par Leonid Mikhelson, milliardaire réputé proche du Kremlin, et côtoie au conseil d’administration Guennady Timchenko, la cible de sanctions américaines et britanniques pour sa proximité avec Poutine. Le Maire a finalement reconnu, du bout des lèvres, un « problème de principe »… sur lequel s’assoit allègrement TotalEnergies qui espère peut-être récupérer une partie du business abandonné par ses concurrents.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article