Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > décembre > 19

Royaume-Uni : sale temps pour Johnson, mais pas d’éclaircie pour les travailleurs

19 décembre 2021 Brève Monde

La défaite des conservateurs dans l’élection partielle du Nord Shropshire, une circonscription qu’ils détenaient depuis près de 200 ans, est un nouveau coup dur pour Boris Johnson qui s’ajoute aux différents scandales dont il est le centre, depuis les réceptions à sa résidence privée en plein confinement, son soutien aux parlementaires payés par des lobbys, ses mensonges à répétition sur la pandémie, etc. À tel point que les députés de son parti, et la presse de droite britannique, parlent ouvertement de le débarquer comme ils le firent jadis pour Margaret Thatcher ou Theresa May. Mais son départ ne changerait pas grand-chose. Le Parti travailliste, qui devance désormais les tories dans les intentions de vote, vient de procéder à un nettoyage de tous les éléments de gauche de sa direction dans l’espoir d’attirer à lui une partie des électeurs conservateurs afin de mener une politique qui ressemblera comme deux gouttes d’eau… à celle de Johnson. Rien de très nouveau n’émerge donc du brouillard londonien et surtout rien de positif pour les travailleurs.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article