Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 5

Royaume-Uni : les Noirs, premières victimes des tasers

5 septembre 2021 Brève Monde

Les personnes d’origine africaine ou antillaise, qui représentent moins de 4 % de la population britannique, ont plus de chance d’être « tasés » par la police, plus souvent et plus longtemps que les Blancs. C’est la conclusion d’un rapport officiel de l’Office indépendant sur la conduite de la police qui vient de paraître au Royaume-Uni. Après avoir examiné 101 cas d’utilisation de taser, entre 2015 et 2020, ayant eu des conséquences graves sur les victimes, il montre que 60 % des Noirs ont subi des décharges électriques pendant plus de cinq secondes contre seulement 29 % des Blancs. Ce rapport avait été commandé après la condamnation en 2019 d’un policier, Benjamin Monk, reconnu coupable d’avoir tué en 2016 le footballeur noir Dalian Atkinson, après lui avoir envoyé des décharges électriques pendant plus de 33 secondes et l’avoir frappé deux fois à la tête. Malgré tout, pour ce meurtre, il s’en était tiré avec une simple condamnation pour « homicide involontaire ».

Preuve que la violence policière raciste n’existe pas plus outre-Manche qu’ici.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article