Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 6

Royaume-Uni : la transition énergétique n’est pas pour demain

6 février 2022 Brève

Trois mois après la COP26, la conférence sur le climat de Glasgow, durant laquelle le gouvernement conservateur s’était engagé à réduire significativement l’utilisation des énergies fossiles, ce dernier vient d’approuver l’ouverture et l’exploitation d’un nouveau champ pétrolifère off shore, celui d’Abigail. Situé à 233 kilomètres au large des côtes de l’Écosse, il nécessitera un investissement de 200 millions de livres sterling (240 millions d’euros), devrait produire en huit ans 5,5 millions barils de pétrole et sera exploité par la compagnie israélienne Ithaca. L’Autorité britannique du gaz et des produits pétroliers affirme « qu’il n’aura pas d’effet significatif sur l’environnement ». Ce dont doutent fortement les écologistes, et notamment le groupe Extinction Rebellion, qui pointent du doigt la remise en cause des engagements de Boris Johnson concernant le passage aux énergies renouvelables. Ce qui prouve une nouvelle fois que les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article