Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 6

Pékin : les malheurs d’un journaliste néerlandais

6 février 2022 Brève Monde

Sjoerd den Daas, un journaliste de la chaine de télévision des Pays-Bas NOS, a été confronté à un agent de sécurité « trop zélé » alors qu’il était face à la caméra, en direct lors de l’ouverture des JO de Pékin. Il a été empoigné puis contraint de force et sans explication à quitter l’endroit où avait lieu ce direct. Plus tard la chaine a expliqué que le correspondant allait bien et avait pu finir son duplex plus tard, tout en ajoutant « malheureusement, cela devient de plus en plus une réalité quotidienne pour les journalistes en Chine ». Le Comité international olympique a très mollement protesté et la porte-parole chinoise, Yan Jiarong, n’a pas voulu commenter l’incident mais a assuré « inviter tous les médias internationaux à couvrir les Jeux », assurant que leurs droits seront protégés. C’est ce qu’on appelle la langue de bambou, équivalente chinoise de la langue de bois.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article