Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juillet > 13

Royaume-Uni : l’idole de l’athlétisme était… un migrant clandestin

13 juillet 2022 Brève Monde

Mohammed Farah, dit Mo Farah, est le sportif le plus titré du pays. Spécialiste de fond et de demi-fond, son palmarès est impressionnant : quatre fois champion olympique, six fois champion du monde, cinq fois champion d’Europe, c’est une véritable icône dans son pays qui s’est vu décerner le titre de commandeur de l’ordre de l’Empire britannique. Aujourd’hui âgé de 39 ans, il a révélé à la BBC qu’en fait il était un migrant clandestin, originaire de Somalie. Entré illégalement dans le pays à l’âge de 9 ans, il s’était vu affubler d’un faux nom sous lequel il a d’ailleurs été naturalisé plus tard grâce à son entraineur. Il s’appelle en réalité Hussein Abdi Kahin et veut aujourd’hui se ré-approprier officiellement son patronyme. Le gouvernement britannique, très anti-migrants mais un peu gêné aux entournures, a décidé de ne pas le poursuivre pour usurpation d’identité. Moins par générosité que par peur du ridicule.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article