Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > janvier > 22

« Qu’est-ce qu’on attend ? »

22 janvier 2018 Brève Monde

C’est derrière ce mot d’ordre (Fesh Nestanew en dialecte tunisien) que la contestation contre la loi de Finance 2018 et la vie chère s’est étendue à travers toute la Tunisie. Sept ans après la révolte qui a fait chuter l’ancien président Ben Ali, la population a vu défiler huit chefs de gouvernement, sans constater aucune amélioration tant économique que sociale. Face à la répression du pouvoir qui a fait un mort et des dizaines d’arrestations, les Tunisiens écrivent le deuxième acte de leur révolution.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article