Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > avril > 16

Procès de Tarnac : dernier acte d’une farce trop longue

16 avril 2018 Brève Politique

Julien Coupat et Yildune Lévy ont enfin été relaxés jeudi 12 dernier. Après un acharnement où le procureur réclamait de la prison ferme pour mieux couvrir la machination policière initiée par Michèle Alliot-Marie qui visait à les montrer comme des terroristes à l’époque.

Dix années d’enquête : l’État n’a pas peur de mettre tous les moyens possibles pour protéger les siens.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article