Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > mars > 13

Prison avec sursis pour une balle dans le dos

13 mars 2017 Brève Société

Vendredi dernier, le policier qui avait tué Amine Bentounsi en 2012 a été condamné à cinq ans de prison avec sursis et interdiction de port d’arme pendant le même temps. La légitime défense n’a pas été retenue pour ce policier qui avait tiré une balle dans le dos du jeune qui s’enfuyait.

Certes la famille a obtenu la reconnaissance par une condamnation, mais elle est bien légère. Elle envoie aux policiers le signal que tuer n’est pas si grave. Environ dix personnes sont tuées chaque année par la police dans les quartiers populaires.

Notre solidarité va aux victimes d’hier et de demain ainsi qu’à leurs proches et nous appelons à joindre les manifestations du 19 mars contre les violences policières et le racisme.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article