Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > janvier > 29

Prévention des inondations : l’Etat s’en lave les mains

29 janvier 2018 Brève

Cette semaine, les images d’inondations étaient sur tous les écrans de télé, avec les situations de détresse qu’elles peuvent engendrer. Pourtant, il existe bien des moyens pour réduire le risque d’inondations (aménagement de bassins versants, des cours d’eau…).

Depuis le 1er janvier la gestion de la prévention des inondations a été transférée de l’Etat aux mairies, mais sans attribuer le budget qui va avec. Les communes se retrouvent face à un dilemme : abandonner la prévention, ou faire payer une nouvelle taxe aux habitants, qui peut monter jusqu’à 40 euros par personne et par an. Même en faisant reposer le coût maximum sur les contribuables, ce montant pourrait se révéler insuffisant selon l’Association des maires de France. D’une manière ou d’une autre, ce sont bien les habitants dans les zones inondables qui vont en payer le prix.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article