Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > janvier > 22

La vie rêvée en prison, des deux côtés des barreaux ?

22 janvier 2018 Brève Société

Les gardiens de prison en ont marre de se faire agresser et des conditions de travail… en prison ! On les comprend. Mais les premiers à subir la violence de la prison, son insalubrité, son inhumanité, ce sont les détenus. Dont bon nombre y croupissent pour des petits délits qui ne justifient pas l’enfermement. Sans compter que la prison, concentré d’injustice sociale, enferme en priorité les plus pauvres. La grande délinquance financière y échappe très largement. Quant aux matons, ils font figure de prolétariat sécuritaire au smic, à qui on confie le sale boulot…

Il faut construire, oui. Mais pas des prisons, plutôt une autre société.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article