Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > février > 22

Pour le Pape, l’avortement est toujours un crime

22 février 2016 Brève Société

En Amérique latine, le virus Zika a déjà contaminé 1,5 million de personnes. La conséquence qui inquiète le plus concernés les femmes enceintes et leurs fœtus, qui risquent de naître avec une atrophie au cerveau. Mais pour les femmes infectées qui voudraient mettre un terme à leur grossesse, il faut avoir les moyens et prendre des risques, car l’avortement est illégal ou fortement restreint dans presque tous les pays d’Amérique latine.

Le Pape en visite dans la région a mis un peu d’eau dans son vin (de messe) en concédant que la contraception « n’était pas un mal absolu », mais en s’empressant de réitérer la condamnation par l’Église de l’avortement.

On le dit « progressiste », « ami des pauvres »... pas au point, même verbalement, de ravaler la façade religieuse.

Mots-clés : | |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article