Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > novembre > 27

Pour certains, la crise du Covid a du bon

27 novembre 2021 Brève Économie

Une étude menée par trois chercheurs de l’Université de Prague, spécialisés dans les impôts payés par les multinationales, et commandée par le groupe La Gauche au Parlement européen, a étudié les résultats financiers des multinationales présentes dans l’Union européenne et qui présentent un chiffre d’affaires supérieur à 80 millions d’euros. Sur les 8 292 entreprises concernées, 1763 ont engrangé, au cours de l’année 2020, des surprofits, pour un montant qui s’élève à 364 milliards d’euros au niveau mondial, soit 14,7 % des bénéfices de ces sociétés réalisés dans la première année de la pandémie. Si l’on retient les sociétés dont le siège social se trouve en France, les bénéfices excédentaires s’élèvent à 20,4 milliards. Les Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) sont les grands bénéficiaires de la crise sanitaire mais les entreprises françaises du CAC 40 comme Orange (+ 57 % de surprofits en 2020), Atos (+ 34 %), Carrefour (+ 17 %), ou Capgemini (+12 %) sont elles aussi bien présentes. Bref, on sait où se trouve l’argent. Il n’y a plus qu’à aller le prendre.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article