Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 4

Police : le racisme banalisé

4 septembre 2021 Brève Société

Quatre policiers sont passés devant le tribunal d’Évreux pour avoir tenu des propos racistes, antisémites, sexistes et homophobes sur un groupe de messagerie. « Fils de pute de singe » pour parler d’un Noir ou « Pute à kebab » pour évoquer une de leur collègue qui sympathisait avec deux policiers d’origine maghrébine, font partie des plus modérés des 9 000 messages diffusés, parmi lesquels certains envisageaient de « supprimer les Noirs pour que ça aille mieux ».

C’est un policier choqué qui les signalés à leur hiérarchie, mais celle-ci ne s’est manifestée que lorsque certains de ces propos, qui avaient été enregistrés, ont été diffusés sur Arte Radio.

Le leader du groupe se considère comme un historien (sic) et a tenté d’utiliser le tribunal comme tribune pour défendre ses propos nauséabonds. Le jugement n’est pas encore prononcé, mais ces racistes en uniforme ne risquent que 150 à 1 500 euros d’amende. Quant au policier qui a déclenché l’affaire, il a été muté on ne sait où…

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article