Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juillet > 24

Pays Basque : un premier avertissement sur la question des prisonniers

24 juillet 2022 Brève Monde

Environ 1 700 personnes ont participé samedi à un blocage pacifique et non violent des principales voies de communication du territoire pour demander la libération immédiate des prisonniers politiques basques dont certains sont détenus depuis plus de 30 ans. Tous les rassemblements avaient été interdits par le préfet qui avait, pour l’occasion, mobilisé CRS, police de l’air et des frontières et gendarmes. Il avait même demandé l’appui des garde-frontières espagnols. Treize points de blocage ont malgré tout été organisés notamment sur la voie ferrée à la sortie de Bayonne, sur l’aéroport de Biarritz et sur l’autoroute A64. 26 personnes ont été interpellées et relâchées en fin de journée. En fin d’après-midi plus d’un millier de manifestants se sont rassemblées devant la sous-préfecture de Bayonne. Les associations organisatrices – le Chemin de la Paix et les Artisans de la Paix – ont fait savoir que si aucun progrès n’était réalisé dans les semaines qui viennent sur la question des prisonniers d’autres mobilisations suivraient.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article

Réagir à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.