Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juillet > 24

Non, l’antisionisme n’a rien à voir avec l’antisémitisme

24 juillet 2022 Brève Politique

Il a suffi que 38 députés de gauche, appartenant au PCF et à la France insoumise, fassent une proposition de résolution « condamnant l’institutionnalisation par Israël d’un régime d’apartheid à l’encontre du peuple palestinien » pour qu’aussitôt se déchaîne contre eux, à droite et à l’extrême droite (mais pas seulement), une campagne les accusant d’être « antisémites ». Vieille ficelle utilisée depuis des lustres par les soutiens traditionnels de l’État sioniste, depuis le Conseil représentatif des institutions juives de France jusqu’à la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme. Et Macron qui, il n’y a pas si longtemps, assimilait l’antisionisme à un nouvel antisémitisme allait dans le même sens. Bref soutenir les Palestiniens et dénoncer les discriminations et la répression dont ils sont l’objet au quotidien serait une attitude raciste. Simple rideau de fumée destinée à perpétrer et à justifier leur oppression nationale qui dure depuis des décennies.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article