Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > octobre > 5

Panne géante sur l’Internet : des milliards s’envolent en fumée

5 octobre 2021 Brève Économie

Sale temps pour Mark Zuckerberg  ! Alors même qu’une lanceuse d’alerte va témoigner contre lui devant le Congrès américain, une panne géante a entrainé pendant quelques heures la fermeture dans un grand nombre de pays des deux réseaux sociaux et de deux messageries dont il est le co-propriétaire, à savoir Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger, quatre plateformes utilisées tous les mois par quelque 3,5 milliards de personnes. De ce fait l’action Facebook a perdu près de 5 % en une seule journée, soit une baisse estimée de 6 milliards de dollars (5,2 milliards d’euros) de la fortune personnelle de Zuckerberg. Ce qui interroge sur un système où l’argent se fabrique et se détruit en quelques clics, par la simple spéculation sur la valeur virtuelle d’une entreprise, et où le système monétaire est de plus en plus déconnecté de la production effective de richesses, au seul profit d’une minorité et au risque de s’effondrer brutalement et de plonger l’humanité dans la crise. Mais qu’on se rassure, le milliardaire américain n’est pas encore sur la paille puisque, selon les magazines spécialisés, il «  pèserait  » 122,7 milliards de dollars (110 milliards d’euros). De quoi voir venir. Mais on peut s’interroger sur les finalités d’une société qui laisse un homme posséder une fortune supérieure au PIB de nombre de pays en voie de développement où une bonne partie de la population vit sous le seuil de pauvreté.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article