Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > octobre > 6

Pandora Papers : gouverner, c’est mentir

6 octobre 2021 Brève Économie

L’affaire des Pandora Papers a révélé que les sommes mises à l’abri de l’impôt par de riches bourgeois dans les paradis fiscaux étaient de l’ordre de 11 300 milliards de dollars. Pour donner un ordre d’idée, c’est l’équivalent de 131 fois le budget de l’éducation en France ou de 113 000 avions de ligne. Quant à un smicard, il lui faudra travailler 66 233 938 années pour y arriver…

Et c’est le moment choisi par les ministres des Finances de l’Union européenne, dont Bruno Le Maire, pour annoncer qu’ils ont retiré trois pays de leur « liste noire » des paradis fiscaux. Parmi eux, les Seychelles, qui sont au cœur du scandale des Pandora Papers.

C’est dire la confiance qu’on peut accorder aux gouvernants quand ils prétendent lutter contre l’évasion fiscale !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article