Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 26

«  On croit mourir pour la patrie…  »

26 septembre 2021 Brève Politique

La mort d’un caporal-chef, tué dans une embuscade au Mali, fait l’objet d’une médiatisation considérable et suscite les hommages de Macron et d’une grande partie de la classe politique. Une classe politique beaucoup moins émue par les accidents du travail d’autres corporations, pourtant non moins dramatiques. Chaque victime militaire est en effet l’occasion de vanter le rôle de l’armée et de ses expéditions en Afrique ou ailleurs. Ces opérations auraient pour but de protéger la population française du terrorisme. Les commentateurs ne se posent pas la question de savoir si, au contraire, ce ne sont pas ces expéditions, avec leur lot de bombardements et de tueries, qui contribuent au développement du terrorisme. Et bien entendu, on rappelle rarement que les troupes tricolores ont avant tout pour mission de protéger les intérêts de groupes comme Areva, Bolloré et quelques autres qui pillent l’Afrique. Comme le disait Anatole France, «  On croit mourir pour la patrie ; on meurt pour des industriels.  »

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article