Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > mars > 26

Non au licenciement de Gaël !

26 mars 2018 Brève Politique

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, vient d’autoriser le licenciement de Gaël Quirante, représentant Sud Poste 92.

Il lui est reproché l’occupation, avec ses collègues, de la direction départementale de La Poste lors d’une grève… en mai 2010. Après huit ans de procédures et d’acharnement de La Poste, Pénicaud a décidé de ne suivre ni l’avis de l’Inspection du travail, ni le rapport de la contre-enquête qui reconnaît une discrimination syndicale. Elle envoie ainsi au patronat un signal favorable à la répression contre tous les militants qui s’opposent aux attaques. À travers Gaël, ce sont tous les travailleurs qui sont visés.

Ses collègues se sont mobilisés à de nombreuses reprises pour l’empêcher. Ils ont bien raison, car ce sont les travailleurs eux-mêmes qui peuvent interdire ce licenciement. La mobilisation continue.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article