Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > novembre > 30

Non à l’extradition de Vincenze Vecchi vers l’Italie

30 novembre 2022 Brève Société

La Cour de cassation a cassé un arrêt de la cour d’appel d’Angers qui rejetait la demande d’extradition du militant altermondialiste italien Vincenzo Vecchi. Il avait été condamné à douze ans et demi de prison en Italie, en vertu d’une loi datant de Mussolini, pour des violences lors de manifestations à Gênes en 2001. La Cour suprême a renvoyé l’affaire devant une nouvelle cour d’appel, la troisième. En effet, en novembre 2020, la cour d’appel d’Angers, comme celle de Rennes avant elle, avait refusé d’exécuter le mandat d’arrêt européen délivré par Rome. Mais, à chaque fois, le ministère public a fait appel. Ce que l’on appelle de l’acharnement judiciaire. Solidarité avec Vincenze Vecchi.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article