Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > novembre > 16

D’après le bulletin l’Étincelle Poste, Paris 11e-20e

Non à l’esclavage moderne

16 novembre 2021 Brève Entreprises

Depuis lundi, 70 travailleurs sans-papiers de DPD, filiale colis de La Poste, sont en grève pour leur régularisation. Ils dénoncent des conditions de travail immondes, avec des changements d’horaires de dernière minute, des coupures à rallonge non payées, des fins de service après minuit sans transport en commun, etc. Tout cela dans une cascade de sous-traitance et d’intérim qui ne vise qu’à dédouaner La Poste. Ils occupent la plate-forme DPD de Coudraie-Monceau (91), exigent leur régularisation et d’obtenir un CDI.

Début novembre, quatorze coursiers sans-papiers travaillant pour Stuart, filiale de La Poste et effectuant les livraisons pour le Monoprix de Belleville, ont obtenu par la grève des promesses d’embauche et le formulaire employeur pour leur régularisation. La lutte paye. Il faut qu’elle paye aussi pour les camarades de DPD !

Mots-clés : | |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article