Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juin > 5

Montargis : odieux attentat à la crème Chantilly contre Jean-Michel Blanquer

5 juin 2022 Brève Politique

Deux enseignants soupçonnés d’avoir aspergé de crème Chantilly Jean-Michel Blanquer, ex-ministre de l’Éducation nationale et candidat aux législatives dans la quatrième circonscription du Loiret, ont été placés en garde à vue, a annoncé le parquet de la ville. Blanquer a déposé plainte. Le procureur de la République de Montargis a indiqué dans un communiqué qu’une enquête de flagrance avait été ouverte pour « violences volontaires aggravées en réunion » . Les deux professeurs du secondaire, âgés de 51 et 57 ans, ont sans doute exprimé ainsi leur ras-le-bol à l’égard d’un ministre qui, au cours des années, n’a cessé de manifester son mépris à l’égard du corps enseignant. « La violence n’a pas sa place dans le débat démocratique », a twitté aussitôt le délégué général de LREM, Stanislas Guerini. À l’occasion, il devrait en toucher deux mots à son copain Darmanin.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article