Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > octobre > 7

Migrants : une violence quotidienne aux frontières de l’Union européenne

7 octobre 2021 Brève Monde

Le magazine allemand Der Spiegel a rendu compte d’une enquête menée pendant huit mois par des journalistes de sept pays et de huit médias différents (dont Libération en France) concernant le traitement des migrants aux frontières de l’Union européenne (UE). Les investigations concluent qu’ils sont victimes de refoulements, souvent illégaux et parfois accompagnés de violences, menés par des unités spéciales de police, notamment aux frontières de la Grèce et de la Croatie. Certains de ces policiers dissimulent leur identité en portant des uniformes sans insigne et des cagoules couvrant le visage. Sur la base d’autres analyses vidéo et de témoignages, l’enquête affirme aussi qu’en mer Égée, des unités spéciales des garde-côtes grecs sont chargées d’intercepter les demandeurs d’asile et de les relâcher loin des côtes dans des radeaux de sauvetage orange, en partie achetés avec l’argent de l’UE… qui pour l’instant n’a pas réagi, pas plus que les gouvernements de Grèce et de Croatie contactés par les journalistes.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article