Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > juin > 12

Matraques et barbelés : En Marche contre les migrants

12 juin 2017 Brève Politique

Macron s’est présenté pendant toute la période électorale comme le meilleur rempart contre Marine Le Pen et ses discours haineux et racistes. À peine arrivé au pouvoir, lui et ses amis nous révèlent leur vrai visage. Après Macron qui insulte les Comoriens risquant leur vie pour rejoindre Mayotte, c’est son ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, qui annonce le renforcement de la chasse aux migrants.

En envoyant 150 policiers supplémentaires à Calais, l’objectif est clair : renforcer les contrôles policiers, empêcher les migrants de circuler, notamment pour déposer leur demande de droit d’asile qui doit dorénavant s’effectuer à Lille, depuis la fermeture du guichet de Calais suite au démantèlement de la « jungle » fin 2016.

Harceler migrants et associations, expulser les sans-papiers, voilà des pratiques dont la violence et le racisme n’ont rien à envier à Marine Le Pen.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article