Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juin > 7

Massacre des Algériens du 17 octobre 1961 à Paris : de Gaulle était au courant

7 juin 2022 Brève Politique

Cela allait sans dire mais cela va encore mieux en le prouvant. Des archives inédites de la présidence de la République, consultées par Mediapart, l’attestent désormais : Charles de Gaulle a su – et très vite – que la police avait réprimé avec une sauvagerie inouïe une manifestation de 30 000 Algériens, qui protestaient pacifiquement dans Paris, le 17 octobre 1961, contre le couvre-feu raciste qui leur avait été imposé par les autorités. La répression avait fait des dizaines de morts, dont certains jetés dans la Seine. Ce qui l’avait nullement empêché de maintenir le préfet Maurice Papon dans ses fonctions, un homme qui avait déjà sévi sous Pétain, mais cette fois contre les Juifs. Les chefs d’État changent, mais les bandes armées de la police restent égales à elles-mêmes.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article