Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > novembre > 1er

Maroc : la colère gronde

1er novembre 2016 Brève Monde

Au Maroc, la mort d’un jeune vendeur de poisson vendredi dernier a suscité une grande colère et des manifestations dans plusieurs villes du pays. Mouhcine Fikri est mort broyé par une benne à ordures alors qu’il cherchait à y récupérer sa marchandise confisquée par la police.

C’était aussi suite à la mort d’un jeune vendeur racketté par la police que la révolution tunisienne a commencé en 2011. Cinq ans après, les raisons profondes du printemps arabe sont toujours là : le chômage, les bas salaires, la misère et les régimes corrompus au service des plus riches. Le roi du Maroc a exprimé ses « condoléances » comme Ben Ali en son temps l’avait fait en Tunisie : espérons qu’il subisse le même sort que le dictateur déchu !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article