Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > novembre > 12

Macron, un grand sensible

12 novembre 2021 Brève Politique

À l’occasion des obsèques d’Hubert Germain, le dernier « compagnon de la Libération », Macron a attendu d’être devant les caméras pour essuyer une larme Un geste à peine prémédité. D’accord, il fait donner sans hésitation sa police contre les migrants, sanctionne des soignants sans état d’âme, défend avec détermination l’Europe des barbelés et des barrières et ne verse pas une larme sur la mort des centaines de salariés victimes chaque année des accidents du travail, mais, au fond, il a du cœur. Il aura d’ailleurs l’occasion de pleurer à nouveau le 30 novembre prochain lors de l’entrée de Joséphine Baker au Panthéon. D’avance, préparez vos mouchoirs.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article